La Ferté Bernard

(Les noms écrits en vert dans le texte ci-dessous sont des liens vers des photos ou informations, n’hésitez pas à les consulter par un clic)

Nous n’oublierons pas l’accueil généreux et chaleureux de nos amis randonneurs Fertois qui nous ont abreuvés de boissons chaudes, accompagnées de viennoiseries faites maison. De quoi oublier le ciel menaçant qui nous accompagnait dans notre marche. Direction Cherre.
« Il veut sauver le château d’Alice »
Au détour de notre promenade dans un parc, nous nous arrêtons devant le château du Haut Buisson. Nous apprenons que Stéphane Bern, passé par là avec l’association du patrimoine, tombé sous le charme a inscrit le Haut-Buisson au loto du patrimoine. On nous confie, mais ce n’est pas écrit, qu’il nourrit un amour secret pour la Princesse Alice de Monaco de 100 ans son aïeule ! Il aimerait voir cette vieille bâtisse sortir de l’oubli.
Après un repas Royal, nous avons repris notre déambulation dans la cité, animée par Amélie, guide de Pays d’Art et d’histoire du Perche Sarthois.
Malgré la pluie et le froid, notre guide passionnée et passionnante a su captiver son auditoire.
Nous avons appris que La Ferté, ancienne forteresse, résulte de la création d’un site défensif sur une île en 1027 au milieu des marais. Surnommée aujourd’hui « la Venise Verte » en raison de son dédale de rivières en son centre, l’Huisne et la Même.
Nous avons pénétré le centre historique par  la Porte Saint-Julien. Déambulé à travers les rues médiévales. Arrêt devant les Halles, la Chapelle Saint-Lyphard.
Notre visite s’est achevée à l’intérieur de l’Eglise Notre-Dame-Des-Marais. Notre guide nous a conté, toujours avec passion, l’histoire de cette église et de ses 35 vitraux datant du XVème au XIXème siècle qui en font sa renommée. Que dire du travail incroyable des peintres-verriers ? Plus jamais nous aurons le même regard sur les vitraux.
Nous avons quitté à regret Amélie, intarissable. Nous avions tant encore à apprendre ! L’heure tardive nous a rappelé que nous devions regagner nos pénates.

Les commentaires sont fermés.