La Ferté forteresse

Situé dans une vallée marécageuse sur une voie de communication entre le Perche et le Maine,  le site de La Ferté Bernard s’impose à Avesgaud, évêque du Mans et fils du Comte du Perche, comme l’endroit idéal à l’édification d’une forteresse vers 1027.

Composé d’une cour où réside le Seigneur, et d’une basse-cour, l’ensemble forme un quadrilatère de 450 m entouré d’eau. L’ Huisne, divisée en plusieurs canaux servant de douves, y joue un rôle défensif naturel.Deux portes en constituent l’accès, seule la Porte St Julien subsiste maintenant.

A la mort d’Avesgaud, la forteresse échoit à la famille des Bernard jusqu’au XIVè, donnant leur nom à la cité. Ainsi est née La Ferté ( firmitate, forteresse) Bernard !

Le château, partiellement détruit en 1392, est confié à Louis Ier d’Orléans, qui ordonne la reconstruction du logis et de la Chapelle St Lyphard

La ville est essentiellement construite de maisons à pan de bois,  souvent la proie d’incendies.

L’enceinte de la forteresse , reconstruite en pierre dans la moitié du XIVè, sera finalement démantelée au profit du développement de faubourgs extérieurs.

Les commentaires sont fermés.